14 Avr. 2018

Soutenez-nous avec un don si vous aimez notre travail !

Si vous aimez notre travail, vous pouvez nous soutenir et faire un don en suivant les indications ici: https://danstonslip.info/partenaires/

MERCI 🙂

Dans ton Slip est reconnu d’utilité publique, vos dons sont déductibles des impôts !


La Prophylaxie Pré-Exposition ou la pilule qui protège du VIH

PrEP est un acronyme pour prophylaxie pré-exposition. En gros, ce terme est attribué à une méthode de prévention VIH médicalisée qui s’obtient sous ordonnance médicale et suivi médical. La PrEP protège aussi bien du VIH que les préservatifs.

Mais attention, la PrEP ne protège pas des autres infections sexuellement transmissibles, et elle n’est pas une méthode de contraception.

En gros, la PrEP est un outil complémentaire au préservatif pour optimiser sa protection contre le VIH.

A qui s’adresse principalement la PrEP ?

a) aux hommes qui ont du sexe avec les hommes.
b) aux personnes transgenres, notamment actives dans le sexe tarifé.
c) aux personnes issues de pays fortement touchés par le VIH (Afrique subsaharienne, l’Asie du Sud Est, les Caraïbes, etc.).
d) aux travailleurs et travailleuses du sexe.
e) aux personnes faisant du tourisme sexuel (en Asie du Sud Est, par exemple).

Parmi ces groupes, la PrEP s’adresse plus particulièrement à celles et ceux qui sont parfois/régulièrement dans des situations de prise de risque, qui n’ont pas toujours accès à des préservatifs, éprouvent des difficultés à utiliser un préservatif, sont parfois contraint-e-s ou ressente une pression d’accepter un rapport sexuel sans préservatif, ou qui ont perdu confiance dans le préservatif suite à plusieurs incidents (préservatif cassé, ayant glissé, etc.).

Comment être sous PrEP ?

Pour être sous PrEP, il faut être suivi médicalement. Il faut faire des examens médicaux avant de commencer ce traitement afin d’exclure toutes contre-indications. On recommande ensuite un dépistage des IST et un contrôle de la fonction rénale tous les trois mois. En Suisse, la PrEP n’est pas remboursée par les assurances maladies, et il n’existe pour le moment aucun générique disponible sur le marché suisse. Vous pouvez commander un générique avec une ordonnance médicale depuis l’une des pharmacies en ligne recommandées par https://www.iwantprepnow.co.uk. Vous pouvez également vous procurer un générique avec une ordonnance médicale suisse en traversant la frontière pour vous rendre dans une pharmacie française ou allemande.

Comment fonctionne la PrEP ?

La recherche progresse et les modèles d’utilisation évoluent en fonction des avancées.

Il existe actuellement quatre méthodes d’utilisation. Attention ! Ces méthodes ne sont pas forcément valables pour tout le monde. Discutez avec votre médecin pour savoir quelle méthode correspond le mieux à vos besoins.

Sources: https://www.iwantprepnow.co.uk/how-to-take-prep

A) En prise continue :

Il s’agit de prendre une pilule par jour à la même heure. La protection est optimale après 7 jours de prise. Cette méthode est valable pour tout le monde et tout type de rapport sexuel (vaginal et anal).

Cette méthode est recommandée si vous avez une activité sexuelle plutôt élevée et/ou si vous pratiquez le « chemsex ».

En prenant la PrEP en continu, la concentration du médicament est suffisamment élevée dans l’organisme après 7 jour de sorte à être correctement protégé même s’il y a ponctuellement un retard de 12-24 heures.

L’adhérence (le fait de prendre son médicament tous les jours) est très importante. Trop d’oublis réduit l’efficacité de la PrEP !!! Si vous avez une mémoire de poisson rouge, vous pouvez vous aidez d’un pilulier ou d’une application sur votre smartphone. La PrEP fonctionne si elle est prescrite et prise correctement !

B) A la demande : 

Il s’agit de prendre deux comprimés d’un coup au plus tôt 24 heures ou au plus tard 2 heures avant un rapport sexuel. Il faut ensuite prendre à la même heure un comprimé 24 heure après le rapport sexuel, et un dernier comprimé 48 heures après le rapport sexuel.

Il est hyper important de respecter l’heure de prise du médicament à plus ou moins deux heures près avec cette méthode. Pensez à prendre la prise initiale (2 pilules) à une heure confortable. Evitez 5 heures du matin si vous n’êtes pas un lève-tôt !

La méthode à la demande n’a été étudiée que chez les hommes qui ont du sexe avec les hommes. Cette méthode convient uniquement pour le sexe anal. Les muqueuses vaginales prennent plus de temps à être correctement protégées. C’est pourquoi nous recommandons aux femmes et aux hommes trans d’être sous PrEP en continu.

Cette méthode s’adresse à ceux qui ont épisodiquement, voire rarement, des rapports sexuels. Notez en revanche que si vous avez des rapports sexuels sur plusieurs jours après la dose de départ (2 pilules), il est important de prendre un comprimé par jour à la même heure, puis un comprimé 24 heures après le dernier rapport sexuel, suivi d’un dernier comprimé 48 heures après le dernier rapport sexuel.

C) 4 pilules par semaines : 

Il s’agit de prendre en continu une pilule pendant 7 jours et de réduire ensuite le nombre de pilules à 4 par semaine, soit les mardis, jeudis, samedis et dimanches. Il est important de respecter l’heure de prise et de ne pas en oublier. Un pilulier peut s’avérer ici aussi utile pour éviter tout oubli.

Cette méthode est uniquement valable pour le sexe anal. Elle n’est PAS valable pour le sexe vaginal.

Cette méthode permet un bon niveau de protection. Néanmoins, elle s’adresse aux personnes qui ont occasionnellement du sexe (une à deux fois par mois) et qui ne souhaitent pas prendre un comprimé par jour pour autant. Elle permet aussi de réduire, d’une part les coûts liés à l’achat des comprimés, et d’autre part la toxicité liée aux médicaments. Si l’activité sexuelle augmente, il est recommandé de passer à la méthode en continu par souci de « confort ». En continu, on développe plus facilement le réflexe de prendre son comprimé, et l’oubli ponctuel d’une prise en continu n’a pas de conséquences majeures sur son niveau de protection.

D) PrEP en vacances :

Cette méthode est valable pour le sexe vaginal et anal.

Il s’agit de prendre 7 jours avant le départ en vacances un comprimé par jour en continu. Un comprimé par jour pendant la durée des vacances. Et un comprimé par jour durant les 7 jours qui suivent la fin des vacances. On parle de la méthode 7-7-7 pour autant qu’on parte pour 7 jours de vacances. Sinon pensez plutôt 7-durée des vacances-7.

Soyez attentifs à utiliser un préservatif pendant les 7 jours qui précédent et suivent vos vacances. La protection est optimale après 7 jours de prise. Puis, on recommande de terminer son cycle par 7 jours de PrEP durant lesquels le préservatif est à nouveau utilisé de manière systématique.

Chez les personnes trans :

La prise d’hormones peut-elle interagir avec la PrEP chez les personnes transgenres ?

Aucune interaction pouvant réduire l’efficacité de la PrEP n’a été documentée à ce jour. Il n’ y a pas de contre-indication avec la prise d’hormones.

PrEP et PEP :

Ne pas confondre PrEP avec PEP. La PEP veut dire Prophylaxie POST-Exposition. C’est un traitement d’urgence à prendre au plus vite et dans les 48 heures au maximum après un rapport sexuel non protégé et potentiellement à risque VIH. La prescription d’une PEP relève de la responsabilité du médecin. Les recommandations suisses de la Commission fédérale pour la santé sexuelle sur la PEP sont disponibles ici.

Plus d’informations sur la PrEP :

N’hésitez pas à nous contacter par email si vous avez des questions: https://danstonslip.info/contact/

PrEP contexte suisse (chez les gays et HSH):
https://myprep.ch/fr/

PrEP contexte suisse : La PrEP – mode d’emploi

Les recommandations de la Commission fédérale de santé sexuelle (suisse) sur la PrEP sont disponible ici : Recommandations de la Commission fédérale pour la santé sexuelle (CFSS) en matière de prophylaxie préexposition contre le VIH (PrEP) en Suisse.

PrEP contexte français :
http://prep-info.fr

PrEP contexte belge :
http://myprep.be